Vaccination contre la grippe : l’Assurance-maladie vise large

Depuis le  29  septembre la campagne de vaccination contre la grippe bat son plein. Un temps fort pour l’Assurance-maladie qui a décidé de regonfler les rangs des « heureux bénéficiaires » et vise 12 millions de personnes.

Afin de réussir son pari, la liste du public concerné a été allongée : se verront donc proposer gratuitement la vaccination les personnes âgées de plus de 65 ans, ceux atteints d’affections de longue durée, les asthmatiques ou souffrant de BPCO, mais aussi les personnes souffrant d’une pathologie coronarienne, les obèses et enfin les femmes enceintes. On leur demande toutefois de ne pas se précipiter et d’attendre le 2e trimestre ! À ce stade, ces spécialistes de la vaccination argueront sans doute que le fœtus ne risque plus rien…

Pour retrouver un taux de couverture vaccinale équivalent aux belles années, le ministère de la Santé a aussi prévu de s’appuyer sur les médecins traitants. Ces derniers « ne sont-ils pas en capacité d’instaurer un climat de confiance favorisant l’adhésion au vaccin antigrippal ? »… Et pour mieux les en convaincre ils recevront une rémunération supplémentaire à condition de faire vacciner 75 % de leurs patients âgés de plus de 65 ans et 75 % de leurs patients en ALD.