Faut-il avoir peur de l’hormonothérapie ?

 

- Phytothérapie et andropause


De nombreuses plantes sont connues pour avoir une action stimulante quand on est confronté au déficit androgénique lié à l’âge (DALA), ou andropause. Celles-ci augmentent la fonction sexuelle en favorisant la fabrication de testostérone par l’organisme.

  • L’Avena sativa (avoine) : l’avénine qu’elle contient serait capable d’augmenter la qualité et la durée de l’érection. Posologie : 3 gélules (à 300 mg) /j.
  • Le Tribulus terrestris (croix-de-Malte) qui remonterait les taux de testostérone et de LH. Posologie : 2 à 3 gélules (à 500 mg) /j. 
  • L’Urtica dioica (ortie) qui permet à la testostérone de se libérer de sa liaison avec la SHBG et de retrouver ainsi son efficacité.
  • Le Panax ginseng (ginseng rouge de Corée) reconnu pour sa capacité de produire une meilleure rigidité pénienne, probablement en rapport avec sa capacité d’induire une élévation du taux de NO au niveau de l’endothélium du corps caverneux. La supplémentation recommandée est de l’ordre de 1 700 mg /j (2 gélules, 3 fois /j), pendant un minimum de 8 semaines.
  • Le Lepidium peruvianum (maca) qui, outre ses vertus tonifiantes et énergisantes, est auréolé de l’aura d’aphrodisiaque. La posologie recommandée afin de retrouver ou d’augmenter le désir sexuel est de 1,5 à 3 g /j pendant un minimum de 3 mois. Posologie de 3 à 6 gélules (à 400 mg) /j.
  • Le Withania somnifera (ashwaganda) dont la racine est utilisée en médecine traditionnelle chinoise afin de régler les problèmes de fatigue sexuelle. Cependant, des doses élevées (3 g /kg /j) ont un effet contraire. Posologie de l’ashwaganda : 1 comprimé (à 750 mg) /j.
     

Certaines substances sont extraites de plantes afin d’en augmenter les effets :

  • La chrysine, flavonoïde présent dans la propolis d’abeille. Malheureusement, elle est difficilement absorbable, d’où la nécessité de l’associer notamment à de la pipérine du poivre. Une cure d’un mois permettrait d’abaisser le taux d’œstrogènes et d’élever celui de testostérone de façon significative. Posologie : 2 capsules de chrysine (à 500 mg) le matin ou le soir, associé à la prise d’une gélule de Biopérine (à 10 mg).
  • L’indole-3-carbinol et le di-indolylméthane (DIM), substances naturellement présentes dans certaines plantes, telles que les crucifères, qui auraient le pouvoir de restaurer la fonction androgénique. Posologie pour le DIM : 3 à 4 gélules (à 100 mg) /j.
  • Une spécialité regroupe plusieurs de ces principes actifs : Natural Testosterone Formula (Tribulus terrestris, chrysine, Urtica dioica, DIM) : 2 gélules, 3 fois /j.

 

Compléter son alimentation

Plusieurs compléments alimentaires vous aideront à soutenir votre système hormonal.

  • Les oméga 3, notamment à longue chaîne (DHA et EPA), tant en prévention cardiovasculaire (infarctus du myocarde) que psychologique. OGA3 concentré (2 capsules, 2 à 3 fois /j pendant deux mois, puis adapter la dose).
  • L’aragonite, substance présente dans la nacre de certains coquillages (Pinctada maxima notamment) qui facilite l’ostéogenèse, réduit la résorption osseuse et possède en outre une action anti-inflammatoire et antalgique notoire : bio-aragonite (1 à 2 instillations nasales, 2 fois /j), Ostéotabs (2 comprimés, 2 fois /j) pendant un minimum de 4 mois.
  • La L-arginine, acide aminé est un puissant vasodilatateur. Une supplémentation de l’ordre de 5 g /j serait nécessaire pendant 6 semaines afin d’observer des résultats tangibles. L’association au ginkgo potentialiserait ses effets. Posologie : AKG (arginine alpha-kétoglutarate), 3 à 6 comprimés /j. Attention, contre-indiqué en cas d’herpès.

La nutrithérapie

Conjointement à cette complémentation, il est essentiel d’apporter une protection antioxydante la plus efficace possible.
En effet, l’augmentation de la production d’énergie par les cellules augmente aussi la production radicalaire. Actuellement, les mieux adaptées semblent être celles qui associent carnitine, acide alpha-lipoïque et coenzyme Q10. Par exemple : acétyl L-carnitine, 2 à 6 gélules (à 500 mg) par jour ; alpha-lipoic acid, 250 mg : 3 à 6 gélules /j ; coenzyme Q10 : 100 mg /j.


L’homéopathie, l’acupuncture, la réflexologie

Elles parviennent également à soulager nombre de symptômes liés au déclin hormonal. Dans certains cas, elles réussissent même à réguler la sécrétion hormonale.

 

L’hygiène de vie

L’hormonothérapie telle qu’elle est pratiquée actuellement – la médecine anti-âge exceptée – ne prend pas en compte les autres facteurs capables d’accélérer le vieillissement physiologique. Il s’agit du stress psychologique, du stress oxydatif en lien avec un toxique environnemental, une mauvaise alimentation.
Certaines habitudes, permettent de réduire la production de cortisol et de relancer la sécrétion de nombreuses hormones. Il est conseillé :

  • de s’exposer régulièrement à la lumière solaire (3 quarts d’heure par jour) ;
  • d’adopter une alimentation proche du régime paléolithique ou du régime méditerranéen ;
  • d’apprendre à gérer au mieux le stress quotidien ;
  • dormir un minimum de 7 heures par nuit d’un sommeil de qualité.

 

Adresses utiles

  • Association française d’Anti-Aging

Site : fsaam.com

 

Livres

 

Compléments alimentaires

D. Plantes

BP 158
26204 Montélimar cedex
Tél. : 04 75 53 80 09
Mél. : commandedplantes@orange.fr
Site : www.dplantes.com
Avantage abonnés : une boîte gratuite pour deux achetées du même produit (sauf pour PS-Nut et DHA2).

Smart City
BP 3015
L1030 Luxembourg
Luxembourg
Site : super-smart.eu

 

Laboratoire Sofibio
BP 65
06240 Beausoleil
Tél. : 0 800 945 845
Site : sofibio.com
Avantage abonnés : 10 %

  • Avena sativa Santaflor

(en magasins diététiques)

Commentaires (8)

Problème :avec 40 ans d'anorexie,comment fait-on? Obligation,compte tenu de ce qui a été infligé,par les manques,au corps, de l'utilisation du traitement "à la française" .
Je suis absolument amené à penser que,dans notre cas :jamais d'utilisation d'estros/pilule anticonceptionnelle, le traitement actuel a permis UNE RECHARGE calcique du squelette .(dernières analyses ) .Il est évident que le n'importe quoi en la matière :exemple :pilule depuis l'adolescence, tabac, hygiène de vie inadéquate..si l'on rajoute, à la ménopause,un traitement de substitution:celà fait trop....Problèmes...(cf rappel d'un grand professeur/onco :la pilule 2-3 ans peut-être, mais sur le long terme? = constat de dérèglements hormonaux sur nos adolescentes :
puberté + précoce,augmentation volumique/poitrine:ceci par le bain
oestrogénique sous forme de traces, de la prise de contraceptifs
maternels .(pas de minidosage,au début).Non compris le surplus hormonal dans les eaux de la Seine, qui "sélectionne" le sexe des poissons.(traces après stations d'épurations) :la boucle sera bouclée,vous verrez.Méthode possible,mais application de grande prudence,réfléchie,pas n'importe comment,ni pour n'importe quel cas..... Johan.

Merci pour le conseil de madame Florence. Je n'ai jamais pris d'hormone mais j'ai beaucoup d'ostéoporose.
Malheureusement ma fille qui a 42 ans a un cancer du sein et en plus des chimios, elle prend des hormones pour la mettre en ménopause...

Je prends depuis vingt ans du progestérone naturel (sous forme de crème cutanée) de la marque américaine EMERITA : www.emerita.com
J'ai 60 ans, en ménopause et je me porte comme si j'avais 20 ans!
J'ai récommandé cette crème à plusieurs amies qui l'utilisent et sont très contentes. On peut la commander sur : www.nhmeuro.net
Un tube coûte environ 25 Euros et dure un mois et demi. Donc c'est beaucoup plus économique que tous les autres traitements et surtout c'est très efficace. En plus ça rend la peau douce et ça remplace les crèmes de soins pour le corps! Il y a aussi des livres très sérieux et scientifiques écrits par des médecins comme Dr. John Lee et autres sur ce type de traitement. Ce n'est pas n'importe quoi... Moi-même je l'ai testé pendant vingt ans.

Le contenu de ce champ ne sera pas montré publiquement.
  • Les adresses de pages web et de messagerie électronique sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.
  • Allowed HTML tags: <a><br><br/><br /><p>

Plus d'informations sur les options de formatage

Image CAPTCHA
Veuillez copier les caractères inclus dans l'image en respectant les majuscules et minuscules.
Conception, Réalisation, Hébergement Systonic ©