Edito "Un jour sans faim" : on aime... on n'aime pas

On n’aime pas… l’édito du n° 66

Je reviens sur l’édito de Principes de santé n° 66. J’ai eu un profond dégoût face à cet article, indigne d’un journal comme le vôtre. Ce monsieur a pensé à ce Marseillais condamné pour avoir maltraité un chat. Il nous parle aussi de respect envers les animaux, mais le respect, il l’ignore tout simplement, comme énormément de personnes. Évitez, s’il vous plaît de donner la plume à ce genre de personnage, mais privilégiez au contraire une personne respectueuse de la nature et des animaux.

… On aime bien... le même édito

Je voudrais féliciter J.-B. Talmont pour son article « Un jour sans faim ». Je trouve courageux de la part d’un mangeur de viande d’interroger ses pairs sur la consommation de chair, comme il l’écrit, issue d’animaux. Il semble aimer la vie et être sensible à son environnement tout comme nous-mêmes. De la part d’une « non mangeuse d’animaux » depuis trente-cinq ans. J’ajoute que « tant que l’homme continuera à être le destructeur des êtres animés, il ne connaîtra ni la paix ni la santé ». C’est de Pythagore.