Enfin un pavé dans le yaourt

C’est un joli pavé dans le pot de yaourt que vient de lancer un chercheur français dans le numéro de septembre 2009 de la prestigieuse revue scientifique Nature. Pour Didier Raoult, patron du laboratoire de virologie de la Timone, à Marseille, les yaourts et autres boissons lactées farcis aux probiotiques que l’on nous fait avaler depuis près de vingt ans auraient une grosse part de responsabilité dans l’épidémie d’obésité qui frappe les enfants.

Les probiotiques que Danone ajoute à tout-va dans divers yaourts sont ces bactéries censées « booster » les défenses immunitaires. On en trouve plus de 1 milliard par pot d’Activia ou d’Actimel. Le hic est que « ces bonnes bactéries actives et vivantes », dixit Danone, sont les mêmes que celles utilisées depuis longtemps dans les élevages industriels comme activateurs de croissance pour faire engraisser rapidement cochons et poulets. Un porc ainsi gavé de probiotiques, c’est plus de 10 % de gagnés sur la balance. Danone pousse donc à « élever » nos enfants comme des cochons ou des poulets… En vue de les manger ensuite ?

En fait, en début d’année, des chercheurs ont eu l’idée de comparer la flore intestinale des obèses et des non obèses. Et, surprise ! les premiers étaient bourrés de probiotiques – ceux qu’on trouve justement dans les yaourts Santé Plus. Didier Raoult commente : « On a autorisé pour l’alimentation humaine des activateurs de croissance utilisés dans les élevages, sans chercher à savoir quel serait l’effet sur les enfants. » Du coup, celui-ci réclame maintenant des études pour connaître le rôle précis de la totalité des produits lactés dans l’épidémie d’obésité infantile.

Nota. Depuis le temps qu’on dit que les produits laitiers c’est de la m… pour la santé et que leur seule utilisation logique prévue par la nature, c’est de faire pousser les veaux des vaches. Et le calcium ? Mensonge commercial. Renseignez-vous… seules les populations du monde qui ne consomment pas de produits laitiers n’ont aucun problème de calcium !