L’Europe face à l’aspartame

Les autorités de santé vont-elles enfin procéder à une véritable évaluation sanitaire de l’aspartame ?

La Commission européenne vient de faire un premier pas dans ce sens en demandant à l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de procéder à une réévaluation de la sécurité de l’édulcorant le plus consommé au monde.

La même EFSA qui avait balayé en février dernier (cf. Principes de Santé n° 33) deux études sur l’aspartame montrant l’augmentation de l’incidence de certains cancers et des naissances prématurées. Coïncidence troublante : il y a quelque temps le Réseau environnement santé (RES) avait demandé à l’EFSA les études sur lesquelles reposaient la fameuse dose journalière admissible de 40 mg/kg. Or la réponse de l’EFSA vient d’arriver : le dossier de demande d’autorisation pour l’aspartame est introuvable…