Hémiplégie

Je suis presque guéri d’une hémiplégie accidentelle. Je mène une vie active mais j’ai toujours des contractures neurologiques modérées, gênantes, mais indolores. Malheureusement, ni la balnéothérapie, ni les massages ou l’application de crèmes à base d’huiles essentielles ne les ont fait disparaître. Existe-t-il un traitement interne à base de plantes ?

Gérard Durieux, 75015 Paris

En présence d’un accident vasculaire cérébral (AVC), il faut agir vite si l’on veut minimiser les séquelles. Tout se joue dans les premières heures. 75 % des AVC sont d’origine thrombotique (formation d’un caillot), 25 % d’origine hémorragique.

Dans le cas d’AVC d’origine thrombotique, un traitement efficace existe – la dissolution du caillot appelée thrombolyse – à condition qu’il soit administré dans les trois heures. Mais cette approche est contre-indiquée en cas d’AVC hémorragique où l’attente est de mise. Jusqu’à présent, c’est l’examen du malade et l’imagerie (scanner, IRM) qui permettaient de trancher.

Aujourd’hui, il existe un test sanguin pour déterminer la cause d’un AVC, qui offre un outil supplémentaire dans cette course au temps.

Après un accident vasculaire cérébral, les circuits neuronaux moteurs sont réactivés par les inhibiteurs sélectifs de la recapture de sérotonine, ceux de la famille Prozac. Des travaux de l’équipe de François Chollet (Inserm, unité U455, Toulouse) avaient révélé, IRM fonctionnelle à l’appui, qu’après injection, des circuits neuronaux normalement inactifs prenaient le relais des aires endommagées. Dans les heures suivant l’administration d’une dose unique de fluoxétine, les performances motrices des patients étaient significativement améliorées. On est en train de tester l’effet au long cours de la prise de cette classe d’anti-dépresseurs sur des patients atteints d’hémiplégie.

  • Ainsi le Griffonia simplicifolia pourrait jouer ce rôle (3 fois 2 gélules). Ajouter Gingko biloba(anti radicalaire à visée circulatoire) en teinture-mère 2 fois 50 gouttes et de la silice organique pour reconstituer le collagène (2 fois 2 cuillerées à soupe), ainsi que Secale cornutum 5 CH, 5 granules 2 fois par jour.