Pilosité excessive

Je me permets de vous écrire avec l’espoir que vous pourrez me conseiller un traitement pour mon problème de pilosité excessive sur l’ensemble du visage…

Françoise Habert
92350 Le Plessis-Robinson
 

L’hirsutisme, caractérisé par le développement exagéré du système pileux dans des zones normalement glabres, dû à une perturbation endocrinienne, reconnaît plusieurs causes et peut impliquer l’ovaire ou les cortico-surrénales

L’exploration hormonale s’impose à la fois pour apprécier la réalité d’une hyperandrogénie féminine et surtout pour lever d’emblée l’hypothèse d’une éventuelle origine tumorale (ovaires, surrénales).

Les dosages plasmatiques occupent une place privilégiée dans cette exploration. Le dosage systématique de tous les androgènes plasmatiques au cours des hirsutismes a permis de constater qu’il existe constamment une élévation d’un ou plusieurs d’entre eux.

En pratique, le dosage de deux est suffisant : testostérone et androstènedione, avec facultativement le sulfate de DHA ou la dihydro-testostérone.
 
En l’absence de pathologie tumorale, il est en général proposé des « pilules » à action anti-androgénique. On peut d’abord essayer, avec son médecin homéopathe, un traitement de fond, en particulier :
 
  • DHA-S 15 CH : 5 granules par jour pendant deux mois.