Automassage : Bourdonnements d'oreilles

 

Les bourdonnements d’oreilles, ou acouphènes, constituent un trouble pénible à supporter. Ils s’accompagnent fréquemment d’une baisse de l’audition. Ils peuvent être intermittents, mais sont plus généralement permanents avec de possibles variations d’intensité.

Si une consultation chez un médecin ORL est indispensable en cas d’acouphènes persistants ou récidivants, le massage plusieurs fois par jour de quelques points réflexes apporte souvent un soulagement. Plus le trouble – bourdonnement grave ou sifflement – est installé depuis longtemps, plus il sera difficile à éliminer.

 


Les points à masser sont classés en trois groupes : 
 

1. Le point essentiel :

  • Triple réchauffeur 17 (TR 17) Yi feng : situé juste derrière le lobule de l’oreille, dans un creux.

 

2. Deux points importants :

  • Triple réchauffeur 23 (TR 23) Si zhu kong : situé à l’extrémité externe du sourcil.
     
  • Tou Mo 15 (Vaisseau gouverneur 15, TM 15) Ya menn : situé sur la nuque, au niveau de la ligne médiane, à un demi travers de doigt au-dessous de la ligne des cheveux.

       
        

 

3. Deux points complémentaires :

  • Foie 2 (F 2) Sing tsien : à la racine des orteils entre les 1er et 2e orteils.
     
  • Triple réchauffeur 5 (TR 5) Wai guan : sur la face postérieure du bras, à 4 travers de doigts au-dessus du pli dorsal du poignet entre le radius et le cubitus.

      

 

 

Tous ces points sont à masser bilatéralement (sauf TM 15 qui est médian) pendant quelques minutes. Cependant en cas d’acouphène unilatéral, on peut se contenter de masser les points du côté malade uniquement.

 

 

 

À écouter sur Radio Médecine Douce :

 

Découvrez le complément Audi' Claire de La Vie Naturelle