Le chlorure de magnésium

Il est bon de revenir sur cette merveille qu'est le chlorure de magnesium et qui devrait faire partie de la pharmacopée de tous les foyers.

 

  • Les usages sont multiples par voie interne et externe.

Il est intéressant de savoir qu’après une brûlure, même au 3e degré, le trempage dans du chlorure de magnésium fait disparaître la douleur en moins de 10 secondes. On peut appliquer des pansements bien imbibés sur lesquels on verse régulièrement du chlorure de magnésium jour et nuit au fur et à mesure du séchage.

 

  • En usage externe

Au lieu d’utiliser de l’alcool à 90° qui brûle les tissus et fait très mal, un pansement de chlorure de magnésium est l’idéal et de plus il prémunit du tétanos.

 

  • En usage interne

À raison d’une prise toutes les 2 à 3 heures, il jugule les fièvres dans des limites raisonnables, c’est-à-dire 38,5 à 39°C.

Il est bactéricide et viricide car il augmente le pouvoir phagocytaire des leucocytes de 600 %. C’est un traitement de base pour toutes les maladies enfantines : rougeole, rubéole, oreillons… sans compter la grippe.

 

Posologie :

  • Adulte : 40 ml de solution toutes les 2 à 3 heures.
  • Enfant : 25 ml

C’est très amer et un peu rebutant, c’est pourquoi il est utile de le garder au frigo pour tuer le goût.

Attention : une diarrhée peut s’en suivre, ce n’est pas grave.

 

Préparation :

  • 1 sachet de 20 g (en pharmacie) dans un litre d’eau. Garder au frigo.

Nota : Le chlorure de magnésium est aussi un chélateur de la radio-activité (utile après toute irradiation).

Lire aussi : "Le chlorure de magnésium : un remède miracle méconnu" de France Muller Aux Editions Jouvence - 4,90 € à commander chez votre libraire ou chez amazon.fr