Rhinite allergique : recherchez la cause autour de vous

Vous souffrez de rhume des foins (rhinite allergique saisonnière) et vous ne parvenez pas à identifier quel pollen provoque ces éternuements à répétition, le « nez qui coule », ou ces larmoiements permanents ? Interrogez-vous sur les plantes ornementales que vous avez placées chez vous ou dans votre jardin.

Des chercheurs belges viennent en effet de démontrer que 78 % des sujets souffrant de rhinite allergique ont une réaction allergique à certaines plantes rarement soupçonnées : le yucca, le palmier nain, le lierre ou le figuier pleureur (ou figuier étrangleur). Selon les chercheurs, la présence d’une réaction allergique ne prouve pas que la plante en question soit l’unique responsable des épisodes de rhinite allergique. Toutefois, ils remarquent que pour certains des sujets étudiés, l’élimination de la plante a entraîné une disparition complète des symptômes. Et si cela ne marche pas pour vous, vous avez toujours les solutions naturelles ci-dessous :

Homéopathie

En fonction de l’écoulement du nez

  • Clair, narines irritées : Allium cepa 5 CH
  • Clair, avec yeux irrités : Euphrasia 5 CH
  • Clair, avec yeux et nez irrités : Naphtalinum 5 CH
  • Fluide, jaune et irritant : Hydrastis 5 CH
  • Jaune et non irritant : Pulsatilla 5 CH
  • Verdâtre : Mercurius solubilis 5 CH
  • Verdâtre, avec irritations, saignements : Mercurius corrosivus 5 CH
  • Épais et formant des croûtes : Kalium bichromicum 5 CH

    Prendre 2 granules trois fois par jour, jusqu’à la fin du rhume.

Un complexe au choix (en pharmacie)

  • Rhinargion : plusieurs pulvérisations nasales.
  • Boripharm n° 8 (Dolisos) : 3 granules quatre fois par jour, jusqu’à amélioration des symptômes.
  • Coryzalia (Boiron) : 2 comprimés à laisser fondre sous la langue, toutes les heures, jusqu’à amélioration.
  • Homéodose 8 (Dolisos) : 20 gouttes dans un peu d’eau, deux à trois fois par jour, jusqu’à amélioration.Un baume pour le nez (au choix)


Les écoulements et mouchages fréquents irritent les muqueuses nasales. Adoucissez-les avec :

  • Crème calendula (Lehning) en fine couche sur les ailes du nez, trois fois par jour jusqu’à amélioration des symptômes.
  • Homéoplasmine (Boiron) : un petit pois de crème dans chaque narine, 2 à 3 fois par jour, jusqu’à la fin du rhume.
  • Pensez également à stimuler vos défenses immunitaires pour mieux résister aux virus environnants, avec Echinacea complexe n° 40 (Lehning) : 20 gouttes dans un peu d’eau, trois fois par jour pendant une semaine par mois + Thymuline 9 CH : 1 dose trois jours de suite.

 

À découvrir :

 

À écouter sur Radio Médecine Douce :