Argent colloïdal : comment choisir le meilleur

L'argent colloïdal a été relégué aux oubliettes pendant "l'âge d'or"des antibiotiques. Ces nouveaux médicaments semblaient accomplir des miracles, ils coûtaient beaucoup moins cher et étaient d'un emploi plus facile que les produits à base d'argent. Cependant l'apparition des bactéries antibiorésistantes, pourraient donner un nouvel élan à ce type de remèdes totalement naturels et très efficaces. Malheureusement, pour le moment, la commercialisation de ces produits est interdite pour un traitement par voie interne. Toutefois certains fabricants le commercialisent pour un usage par voie externe et rien ne vous empêche de les employer comme vous le souhaitez. Une seule précaution à prendre, vérifier la qualité du produit que vous achetez, voici ce qu'il faut savoir.


Pendant que vous lisez cet article, vous écoutez Radio Médecine Douce

La taille des particules

Le principal critère de qualité et d'efficacité d'une solution d'argent colloïdal est la taille de ses particules. Il y a une relation étroite entre la taille des particules et l'efficacité du produit.

■ Les particules colloïdales doivent être suffisamment fines pour ne pas s'agglutiner entre elles. En effet, au-delà d'une certaine taille, elles sont attirées les unes vers les autres etcherchent à s'unir. Ce phénomène peut alors faire "boule de neige", jusqu'au moment oùl'argent précipite et se dépose au fond de la solution sous l'action de la pesanteur. Bien sûr,plus il y a d'argent qui précipite, plus le produit perd de son efficacité.

■  Outre le phénomène de précipitation mentionné ci-dessus, la taille des particules détermine aussi leur surface de contact avec les micro-organismes, et celle-ci détermine à son tour une grande partie de la valeur thérapeutique du produit. Plus les particules sont fines, plus leur surface de contact est étendue et plus elles seront à même de pénétrer et de se disperser dans les tissus. En d'autres termes, pour augmenter la capacité germicide d'une quantité d'argent donnée, il faut exposer à l'eau une surface de métal maximum. Ceci s'obtient enfragmentant l'argent en particules les plus fines possibles. Ainsi donc, un produit de haute qualité contiendra un maximum de particules de la taille la plus petite possible.

La concentration

La quantité réelle d'argent dans une solution colloïdale se mesure en milligrammes par litre. Dans la pratique, on utilise le plus souvent une mesure équivalente : les parties par million(ppm). Ceci désigne le nombre de parties d'argent (en poids) pour chaque million de parties d'eau. Par exemple, 10 parties par million signifie 10 parties d'argent pour un million de parties d'eau (noté 10 ppm), et équivaut à 10 mg/l. D'après l'expérience des utilisateurs et des fabricants, et d'après les tests effectués enlaboratoire, il semble qu'aucune affection ne nécessite de concentrations supérieures à 30 ppm. La plupart des solutions commerciales ont une concentration de 5, 10 ou 20 ppm, mais la plupart des études ont été faites avec des concentrations de l'ordre de 5 ppm.

Plus les particules sont petites, plus la solution estefficace, pour une quantité d'argent équivalente. Ingérer, par exemple un morceau d'argent métallique d'un milligramme n'aurait pas beaucoup d'effet. Par contre, si ce milligramme était divisé en un million de particules d'argent, il serait beaucoup plus efficace parce que chaqueparticule d'argent s'attaque à un micro-organisme pathogène. Donc, à concentration égale, ce produit est un million de fois plus efficace que le précédent. C'est pourquoi il n'est pasnécessaire d'avoir de fortes concentrations si l'argent est divisé en un nombre maximum de particules. En outre, plus la concentration des particules augmente, plus ces particules vont avoir tendance à s'agglomérer, et finalement à précipiter. Si bien qu'au-delà de 50 ppm, la solution nécessiterait un stabilisant qui en réduirait l'efficacité.

La qualité de l'eau

L'argent colloïdal doit être préparé avec une eau de haute qualité (double ou triple distillation ou désionisation). En effet, si l'eau utilisée contient trop de solidesdissouts, les ions d'argent produits vont se combiner avec ces solides pour former des sels d'argent potentiellement toxiques. En outre, une telle eau possède une conductivité trop élevée qui engendre la formation de grosses particules. L'eau du robinet, l'eau minérale et même une eau filtrée par osmose inverse sont donc proscrites. Les chercheurs qui ont étudié les propriétés et la structure de l'eau ont même conclu que l'eau distillée était une eau "morte" et qu'il fallait lui préférer une eau non dénaturée par la chaleur, l'eau désionisée.

La qualité des électrodes

Les électrodes doivent elles aussi être d'un degré de pureté suffisant pour éviter la formation d'ions plus ou moins toxiques. La pureté conseillée est généralement de 99.99 %, mais 99.9 % semble aussi très acceptable

Au simple fil d'argent, on préférera un ruban dont la largeur peut varier entre 6 mm et 25mm. La densité du courant électrique sera d'un niveau plus faible, ce qui entraîne la production de particulesplus fines.

La couleur

Un indicateur simple, mais fondamental, de la qualité d'une solution ionique d'argent colloïdal est la couleur qu'elle présente. En fait, il faudrait plutôt dire l'absence de couleur, puisque les meilleurs produits sont parfaitement incolores. À mesure qu'augmente la concentration et/ou la taille des particules, on voit apparaître une certaine teinte : jaune pâle,puis or, brun, rouge et noir. Le brun, rouge et noir indiquent des produits de qualité inacceptable. 

Stabilité, conservation 

Au bout d'un temps plus ou moins long, les particules d'argentfinissent par perdre leur charge électrique et précipitent. Pour prolonger la durée de vie du produit, il est bon de le conserver dans des récipients en verre. Le plastique réagit avec les particules porteuses d'une charge électrique qui finissent par précipiter. En outre, l'exposition à la lumière dégrade rapidement la solution. Des récipients en verre coloré (brun ou bleu-cobalt) permettent de minimiser ce phénomène. Certains produits de haute qualité revendiquent une durée de vie "illimitée". Cela reste àvoir, mais les tests ont montré qu'ils étaient beaucoup moins sensibles aux facteurs ci-dessus et pouvaient se conserver au moins un an ou deux sans perdre d'efficacité.

Où vous procurer de l'argent colloïdal de qualité 

 

- Argent colloïdal à 15 ppm (bouteille de 500 ml)

La Vie Naturelle

Tel : 0800 404 600

(prix réduit pour les membres)

www.la-vie-naturelle.com

 

- Argent colloïdal en spray, en dilution 6 ppm ou en format d'un litre

Bio Colloïdal France

Tel : 04 81 07 08 22

www.biocolloidal.fr

 

 

À lire :