Arthrinflam : des substances végétales pour soulager l’arthrite

L’arthrite, seconde cause d’invalidité après les maladies cardiovasculaires, n’est pas une fatalité. Les scientifiques découvrent en permanence de nouveau principes actifs issus des plantes, dont l’efficacité dépasse bien souvent celle des traitements allopathiques.

 

Également appelée rhumatismes inflammatoires, l’arthrite touche 80 % des personnes âgées mais s’attaque également aux plus jeunes d’entre nous. Elle englobe en réalité une centaine d’affections différentes que l’on peut classer en quatre groupes : les arthrites infectieuses déclenchées par des microbes (bactérie, virus, champignon), les arthrites réactives dues à une infection située à distance, les arthrites microcristallines provoquées par un produit étranger (surcharge d’acide urique à l’origine de la goutte, par exemple) et, enfin, les arthrites auto-immunes qui seraient le résultat d’un déséquilibre des mécanismes de défense de l’organisme. C’est le cas de la spondylarthrite ankylosante, du syndrome de Sjögren, de la sclérodermie ou encore de la polyarthrite rhumatoïde, la plus fréquente. Ces formes d’arthrites sont plus ou moins invalidantes et douloureuses mais se caractérisent toutes par une inflammation chronique des articulations, la perte de mobilité et la fonte musculaire. Bien qu’elle soit irrémédiablement liée au déclin naturel du corps, l’arthrite n’est pourtant pas une fatalité : de nouvelles substances actives issues des plantes permettent non seulement de lutter contre l’inflammation mais aussi contre la dégénérescence et la douleur.

Une substance active issue de la betterave

La bétaïne glycine base, à ne pas confondre avec la bétaïne HCL, plus commune, est un composé chimique naturellement présent dans la betterave sucrière. Elle est principalement connue pour sa capacité à stimuler la production de S-adénosyl méthionine (SAMe), un métabolite qui agit contre la dépression. Mais de récentes études montrent que la SAMe a également un effet sur les douleurs arthritiques en agissant d’une part sur les neurotransmetteurs et en stimulant d’autre part la synthèse des protéoglycanes (molécules complexes, composants essentiels de la matrice extracellulaire) des cartilages. De surcroît, elle régule le système immunitaire par son action sur les cytokines et elle calme l’inflammation en inhibant les enzymes qui la provoquent, c’est-à-dire les cyclo-oxygénases (COX-2). Favoriser la production naturelle de SAMe par un apport en bétaïne glycine base est plus efficace qu’un apport externe du fait d’une assimilation directe et donc physiologique.

Cette substance est l’un des composés essentiels de l’Arthrinflam, un traitement pour soulager l’arthrite enrichi de quatre plantes à l’action synergique.

Du nouveau chez les plantes anti-inflammatoires

Ces quatre plantes possèdent des vertus antioxydantes, anti-inflammatoires et antidouleurs. Deux d’entre elles, le curcuma (Curcuma longa) et la griffe-du-chat (Uncaria tomentosa), sont d’ores et déjà des classiques des traitements rhumatismaux mais on sait depuis peu qu’elles agissent en inhibant les enzymes responsables de la synthèse des substances inflammatoires. Le gingembre (Zingiber officinalis) et la boswellia (Boswellia serrata) ont exactement le même fonctionnement mais la découverte de ces principes actifs est plus récente. La boswellia, par exemple, contient une molécule anti-inflammatoire très puissante baptisée akbamax.

N’oublions pas que, dans ce type de pathologies, aucun traitement ne saurait être optimal sans une bonne hygiène de vie. Adoptez une alimentation spécifique en évitant le lait de vache et les céréales, sauf le riz ; en privilégiant un maximum d’aliments crus et biologiques ainsi que les acides gras polyinsaturés (oméga 3). Le repos et une bonne gestion du stress sont également primordiaux.

  • Prendre 2 gélules d’Arthrinflam deux fois par jour pendant deux semaines, puis 1 gélule deux fois par jour pendant neuf mois minimum.
  • Un apport en oméga 3 est conseillé, par exemple Oméga Océan 


Infos et point de vente : Arthrinflam

Laboratoire S&P
8 venelle de Sart
B-1300 Wavre, Belgique
Tél. : 00 32 10 24 57 72
En France : 04 50 37 91 01
Site : www.labosp.com
Email : info@labosp.com