Des plantes millénaires contre les maladies cardiovasculaires

Avec le vieillissement de la population, mais surtout une mauvaise hygiène de vie, les maladies cardiovasculaires sont la première cause de mortalité en France. Connues depuis la nuit des temps, certaines plantes permettent néanmoins d’assainir le système cardiaque et de relancer ce mécanisme vital.

L’appareil circulatoire est constitué d’une pompe, le cœur, et d’un ensemble de tuyaux de différentes tailles (artères, veines, vaisseaux) chargés de véhiculer le sang à travers tout l’organisme. Son bon fonctionnement garantit aux cellules un apport continu en oxygène et en substances nutritives. Il permet également de transporter les déchets cellulaires avant leur élimination par le foie, les reins et les poumons. Son dysfonctionnement  entraîne à long terme la plupart des maladies cardiovasculaires (cardiopathie coronarienne, artériosclérose, angine de poitrine, arythmie, hypertension…) dont la plus dangereuse est l’infarctus, ou crise cardiaque

Les principales causes

Outre l’hérédité, le tabac est l’un des principaux facteurs de maladies cardiovasculaires. Fumer réduit non seulement l'apport d'oxygène dans le sang, mais endommage également les parois artérielles tout en augmentant le rythme cardiaque. L’alimentation actuelle est également un véritable fléau car elle est souvent trop riche en mauvaises graisses qui s’accumulent sur la paroi des artères et finissent par les obstruer. Viennent s’ajouter les problèmes d’obésité qui, en augmentant la tension artérielle, obligent le cœur a travailler trop et avec moins d'oxygène. Sans compter que le surpoids multiplie également les risques de diabète. Or les personnes souffrant de diabète sucré courent trois fois plus de risques de développer de l'athérosclérose (perte d'élasticité des artères) avec, comme conséquences, l'angine de poitrine, les crises cardiaques et les accidents vasculaires cérébraux. N’oublions pas bien sûr le stress et le manque d’activité physique qui accroissent le rythme cardiaque et la tension artérielle.

 

Un mélange ancestral

Composé uniquement de plantes, le CardioVascine est un traitement inspiré des préceptes de la médecine Unani. Vieille de six mille ans, elle considère les dysfonctionnements comme une réponse de l’organisme à un déséquilibre entre la chaleur et l’humidité de certains organes. Certaines plantes (Terminalia arjuna, Commiphora mukul, Physalis alkekengi) viennent littéralement nettoyer le sang en éliminant les amas graisseux des parois artérielles et en réduisant la présence des lipides. D’autres (Leonurus artemisia, Lavandula stoechas) fluidifient le sang, réduisent le stress et régulent la tension artérielle, permettant une meilleure oxygénation des cellules. Les deux dernières plantes (Acorus gramineus solander, Ziziphus zizyphus) régulent l’énergie électrique du cœur et améliorent la tonicité et la conductivité du muscle cardiaque.

  • CardioVascine
    Posologie : 1 à 2 gél. par jour après les repas.