Fibromyalgie et fatigue chronique, retrouver sa vitalité musculaire

La fatigue musculaire peut devenir un véritable handicap dès lors qu’elle se transforme en fibromyalgie ou en syndrome de fatigue chronique. Or on peut aujourd’hui alléger certains symptômes grâce au ribose, une substance extraite des plantes qui va renforcer naturellement l’énergie musculaire.

 

Le ribose est un glucide présent dans tout organisme vivant dont le rôle est d’augmenter la production d’ATP (adénosine triphosphate). Cette molécule fournit l’énergie aux muscles. C’est pour cette raison qu’on retrouve fréquemment le ribose dans les produits dits « diététiques » des salles de musculation. Dès son absorption, le ribose produit de l’ATP qui va directement aux muscles pour apporter une énergie immédiatement utilisable dans l’exercice.
 

Quand l’ATP vient à manquer…

Incapable de stocker l’ATP, le corps doit en produire en permanence. Tout processus qui bloque cette production provoque une mort rapide de l’organisme atteint. C’est le cas par exemple de certains gaz de combat conçus à cet effet. Les chercheurs se sont donc naturellement intéressés au ribose dans le but de soulager les personnes souffrant de manque chronique d’énergie musculaire. On pense bien sûr aux fibromyalgiques ou aux patients atteints du syndrome de fatigue chronique. Mais le ribose peut également se révéler très intéressant après un infarctus du myocarde pour renforcer le muscle du cœur qui a été passablement endommagé. En effet, la plupart des tissus de l’organisme, y compris ceux du cœur, sont incapables de produire du ribose suffisamment rapidement pour restaurer le niveau d’énergie une fois qu’il a été fortement diminué. Des études comparatives entre des athlètes en bonne santé et des sujets ayant souffert de lésions du muscle cardiaque montrent que l’apport de ribose aux cellules musculaires fatiguées permet de restaurer rapidement des niveaux normaux d’ATP.

 

Ribose et fibromyalgie

On sait que les patients souffrant de fibromyalgie possèdent des niveaux anormalement bas d’ATP dans leurs cellules musculaires. Plusieurs études de biopsies musculaires du trapèze chez des fibromyalgiques ont montré une réduction de 70 % du taux d’ATP par rapport aux biopsies de contrôle sur des individus sains. Les chercheurs ont également relevé des taux très bas d’ATP dans les globules rouges des malades. Lors d’une étude réalisée en 2005 à l’université de Salt Lake City (Utah), les chercheurs ont pu constater l’efficacité du ribose sur la fibromyalgie. Une patiente de 37 ans, très handicapée par cette maladie, a consommé dix grammes de ribose par jour. Au bout de deux semaines, ils ont noté une nette amélioration du sommeil, un niveau d’énergie supérieur, une diminution des douleurs et une normalisation des selles. Enfin, une étude pilote a été effectuée en 2006 au Fibromyalgia and Fatigue Center de Dallas (Texas) sur 41 patients souffrant aussi bien de fibromyalgie que de syndrome de fatigue chronique. Les malades ont pris cinq grammes de ribose trois fois par jour pour en ingérer 280 grammes au total. À la fin de la cure, ils ont tous éprouvé une amélioration significative sur cinq symptômes : énergie, sommeil, clarté intellectuelle, diminution de la douleur et bien-être.

Le D-Ribose

Le ribose est présent dans toutes les plantes mais le laboratoire Apoticaria a choisi celui extrait de la canne à sucre. Sa teneur exceptionnelle en sucres et en enzymes naturelles permet d’obtenir une forte concentration en ribose.

En cas de grosse fatigue, le dosage recommandé est de 1 cuiller à café bombée (environ quatre grammes) quatre fois par jour pendant une semaine. Puis on peut réduire à deux prises par jour en entretien. Néanmoins, les personnes souffrant de fibromyalgie ou du syndrome de fatigue chronique devront probablement maintenir un dosage thérapeutique de quatre prises quotidiennes. Le dosage maximum à ne pas dépasser est de vingt grammes par jour. Ce produit n’est pas recommandé aux diabétiques car le ribose fait augmenter le taux de sucre dans le sang.

 

D-Ribose
Apoticaria
Lieu-dit Paveillac,
BP 9,
32190 Vic-Fezensac
Tél. : 05 62 66 50 76
www.apoticaria.com

 

À écouter sur Radio Médecine Douce :

 

À lire :

"La fatigue chronique ou fibromyalgie" d'André Merqui - Prix : 19,95 euros - 248 pages - Guy Trédaniel Editions. 
À commander chez votre libraire ou sur Internet (amazon.fr)  

• l'article de Michel Dogna sur alternativesante.fr