• mycose-des-ongles

Traitez votre mycose des ongles avec des huiles essentielles

Les mycoses aiment les espaces sombres et humides. Rien de tel qu’une vieille basket pour offrir un lieu idéal de prolifération des infections fongiques et j’en veux pour preuve qu’aujourd’hui, si 40% de la population âgée est touchée par la mycose des ongles, ce problème concerne aussi de plus en plus de jeunes qui enferment leurs pieds dans des chaussures peu aérées. Sudation excessive, hygiène pas toujours irréprochable, rien de tel pour offrir un environnement parfait au développement d’une mycose des ongles.  


À quoi ça ressemble la mycose des ongles ?

Les champignons qui provoquent la mycose des ongles (aussi appelée onychomycose) se nourrissent de la kératine de l’ongle. On constate tout d’abord une coloration blanche et jaunâtre de l’ongle. Si l’ongle n’est  pas traité à ce stade, il devient plus jaune voire marron. Les colorations sont souvent un signe d’onychomycose. L’infection touche particulièrement l’ongle du gros et du petit orteil et commence dans les fissures microscopiques sur le dessus de l’ongle. L’ongle qui n’est pas traité va s’effriter, épaissir et, dans les cas extrêmes, il se détache partiellement ou entièrement.


Empêcher la contagion à tout prix

La mycose des ongles est très contagieuse et elle peut parfois contaminer le reste du corps (les fesses ou les zones situées entre les cuisses). C’est pourquoi il est important de ne pas se tromper de diagnostic et de ne se traiter que lorsqu’on a la certitude qu’il s’agit bien d’une onychomycose et non d’un psoriasis par exemple. Un prélèvement d’ongle peut être fait pour s’assurer qu’il s’agit bien d’une mycose et pouvoir envisager le traitement. Dans tous les cas, le mieux est de traiter l’ongle le plus précocement possible. 

Vous avez une mycose ? Voilà quelques bons conseils

  • Utilisez une serviette par personne, évitez de partager une serviette.
  • Ne portez pas de vêtements et sous vêtement synthétiques.
  • Évitez les vêtements trop serrés.
  • Ne gardez pas un maillot de bain humide sur vous.
  • Changez vos sous-vêtements et vos chaussettes tous les jours.
  • Achetez un produit de douche désinfectant pour les pieds.
  • Ne portez pas de chaussures trop fermées qui favorisent les lésions.
  • Séchez bien vos pieds et vos doigts de pieds après la douche.
  • Pour la mycose des ongles, ne vous lavez pas les mains trop souvent.

Un soin efficace et naturel

On peut trouver des produits naturels à base d’huiles essentielles pour lutter contre  l’onychomycose, qui sont capables de passer la barrière dure de l’ongle (la kératine), de stopper la progression de la mycose et de la réduire complètement. Dans le soin Mycos’off, le choix des huiles essentielles a été orienté par l’efficacité sur le milieu particulier que représente l’ongle et pour leurs principes nettoyants, stérilisants et cicatrisants. Composé d’huiles essentielles de baume du Pérou, de cajeput, cannelle, cèdre, géranium, girofle, lavande, laurier, myrte, origan, patchouli, romarin, sarriette, tea tree, thym, ce complexe est spécialement indiqué dans les cas de mycoses des ongles car il pénètre en profondeur et entraîne une résorption de la mycose de 40 % après trois mois de traitement, sans effets secondaires et avec une régression constante.