• arteres

Assouplissez vos artères

Nous vous avions parlé de la vitamine K2 comme complément de la vitamine D3 (PrS n° 74). Mais des travaux scientifiques nous incitent à porter un intérêt tout particulier à cette seule vitamine. Une récente étude menée par l’université de Maastricht aux Pays-Bas et publiée par la prestigieuse revue Thrombosis and Haemostasis confirme scientifiquement l’intérêt d’une complémentation en vitamine K2 dans le cadre de la santé des vaisseaux sanguins.

Plus précisément, cette étude assoit les conclusions de deux précédentes études néerlandaises auxquelles 20 000 sujets bataves ont participé et qui visaient à démontrer qu’une supplémentation en vitamine K2 a pour effet une réduction de la rigidité des artères. Il est à rappeler que la rigidité vasculaire augmente avec l’âge et qu’elle est un facteur de risques de maladies cardiovasculaires. Cette rigidité, par la calcification de la paroi artérielle, provoque une modification fonctionnelle de la paroi vasculaire, modification malheureusement délétère.

Menée auprès de 244 femmes ménopausées, l’étude révèle qu’au bout de trois ans, la rigidité vasculaire n’a pas augmenté chez le groupe ayant reçu la complémentation en vitamine K2 sous forme de ménaquinone-7 (MK-7), mais qu’en plus, la souplesse de la paroi artérielle s’est améliorée.

La supplémentation en vitamine K2 a également eu un effet bénéfique sur les niveaux sanguins d’une protéine qui jouent un rôle très important dans la prévention de l’athérosclérose : la GLA-protéine de la matrice (MGP). Son effet est non seulement inhibiteur (de la calcification artérielle), mais sa carence est tellement rédhibitoire qu’elle est devenue un marqueur d’évaluation des risques de maladies cardiovasculaires.

Pour rappel, la vitamine K2 sous sa forme ménaquinone-7 provient d’aliments fermentés. Les bactéries qui en résultent, telles que Bacillus licheniformis (provenant du lichen) et Bacillus subtilis natto (provenant du soja fermenté), présentent l’intérêt, outre de produire de grandes quantités, d’offrir une vitamine K2 parfaitement biodisponible.