• son-de-riz

L’huile de son de riz, un antioxydant poids lourd

Les radicaux libres sont nos pires ennemis. Ils sont responsables de l’oxydation qui endommage nos cellules et freine leur renouvellement. Ils attaquent notre jeunesse, notre beauté et notre vitalité. Le stress, la pollution, les rayons UV, l’activité physique, le tabac et l’alcool accroissent la production de radicaux libres et pour contrecarrer les dégâts qu’ils causent, il faut apporter à notre organisme de quoi stimuler la jeunesse cellulaire de l’ensemble de nos organes. Les antioxydants sont la réponse à l’attaque des radicaux libres. Mais où trouver les meilleures sources d’antioxydants ?


 Le riz du supermarché n’est plus un aliment complet

Autrefois, on consommait le riz complet, mais aujourd’hui parce qu’on considère que le riz blanc est plus facile à digérer et plus rapide à cuire, le riz complet a presque disparu des rayons des épiceries. Pourtant, c’est dans l’enveloppe du riz complet que se trouvent toutes les substances actives et nutritives du riz. L’OMS a beau dénoncer la « malbouffe » en pointant du doigt les radicaux libres, il n’en reste pas moins que le riz reste définitivement raffiné et donc sans autre vertu que celle de nourrir et remplir l’estomac.

 

Une centaine d’antioxydants dans le son de riz

Pourtant, le son de riz possède des propriétés exceptionnelles. Il est riche en antioxydants très variés, citons entre autres le Gamma-oryzanol, la vitamine E (tocophérols et tocotriénols), l'acide alpha-Lipoïque, le glutathion, des enzymes, des polyphénols nombreux, des phytostéols... Le son de riz apporte desminéraux, des acides aminés essentiels, des vitamines,  des caroténoïdes, des omégas 3,6,9, des phospholipides, ainsi que des polysaccharides. Cette pluri-diversité de composants fait du son de riz un excellent antioxydant. C’est en particulier grâce à la présence des tocotriénols présents dans la vitamine E, de l’acide alpha-Lipoïque et du gamma-oryzanol que le son de riz possède des propriétés aussi nombreuses.     

     

L’huile de son de riz est plus digeste    

En pressant le son de riz à froid, on obtient une huile qui renferme exactement les mêmes propriétés que le son, sans les problèmes de digestions qui accompagnent souvent la consommation de riz complet. L’huile de son de riz est bien mieux assimilée par l’organisme et apporte tous les antioxydants nécessaires sans aucun effet secondaire.

 

Un grand pas dans la lutte contre le cholestérol

L’huile de son de riz contient de la vitamine E sous sa forme complète, or l’un des composants de cette vitamine E est rare et peu d’aliments apportent de la vitamine E dans sa version intégrale. Ces composants rares à trouver sont les tocotriénols, qui favorisent la réduction du cholestérol sanguin LDL (le mauvais cholestérol), en freinant l’activité d’une enzyme au niveau du foie. En outre, la présence d’un lipide, le Gamma-oryzanol, que l’on ne trouve quand dans l’huile de son de riz et l’huile de graines de lin, vient compléter l’action des tocotriénols et favorise la réduction du cholestérol sanguin. Grâce aux tocotriénols, les taux de mauvais cholestérol peuvent baisser de 30%, sans nuire au bon cholestérol (HDL). 

 

Une huile qui assure la régulation du sucre dans le sang

L’acide alpha-Lipoïque est un polyphénol que l’on trouve dans l’huile de son de riz, qui intervient dans la régulation du taux de sucre dans le sang. Il aide le sucre à être mieux véhiculé dans l’organisme, permettant dès lors une meilleure distribution aux organes ou aux tissus qui en ont besoin, comme les muscles. Son action sur le sucre dans le sang en fait un allié de choix pour combattre le diabète. En France, il y a 10 millions de pré-diabétiques et 3 millions de diabétiques, le fléau est mondial. L’huile de son de riz pourrait être une solution à la propagation galopante du diabète. D’ailleurs, aux Etats-Unis, l’Association « Diabetes Ressources Center » a reconnu l’huile de son de riz pour son action sur la régulation du sucre dans le sang.

 

D’autres vertus à ne pas négliger

Pour les problèmes intestinaux

Il y a beaucoup de fibres dans l’huile de son de riz. Selon la Société Nationale Française de gastro-entérologie, 20% de la population souffre de troubles intestinaux. L’huile de son de riz stimule une écologie intestinale saine en activant les sphères digestives et le transit avec une action laxative douce.

Pour la ménopause

Riche en Gamma Oryzanols, l’huile de son de riz, peut soulager les troubles liés à la ménopause. Des études japonaises menées sur des femmes dans les années 80, ont démontré que 65 à 90% des femmes souffrant de troubles liés à la ménopause et à qui l’on avait administré une cure d’huile de son de riz, ont constaté une nette réduction de leurs troubles.

• Pour les muscles

Le Gamma Oryzanol est, par ailleurs, considéré comme un stéroïde naturel qui permet de stimuler la croissance musculaire. Des études faites sur les bodybuilders ont montré clairement que ceux qui se suppléaient en huile de son de riz, et donc de Gamma Oryzanol, gagnaient en force et en croissance musculaire. 

• Pour la jeunesse

L’incroyable teneur en antioxydants de l’huile de son de riz en fait un acteur principal dans la lutte contre les effets du vieillissement. En protégeant l’organisme des attaques des radicaux libres, l’huile de son de riz sauvegarde notre capital jeunesse, protège la peau contre les agressions extérieures, active la microcirculation, draine et décongestionne les zones œdémateuses comme les poches ou les cernes sous les yeux. Elle est particulièrement recommandée aux peaux matures, irritées ou abimées et aux teints asphyxiés.