Levure de riz rouge : un colorant chinois pour réguler le cholestérol

La levure de riz rouge est le produit d'un champignon microscopique qui se développe sur le riz. Les Chinois de la dynastie Ming l’employaient comme colorant alimentaire, mais aussi pour ses vertus circulatoires et digestives. Les scientifiques lui ont découvert la capacité d’inhiber la synthèse du cholestérol.

En l'an 800 avant notre ère, les Chinois connaissaient déjà la levure de riz rouge, obtenue par fermentation d’une levure (Monascus purpureus) sur du riz et appelée koji rouge, XueZhiKang, Hung-chu ou encore ZhiTai. En Asie, le produit de cette fermentation, séché et réduit en poudre, était utilisé comme colorant alimentaire, exhausteur de goût, mais aussi pour ses propriétés thérapeutiques, car les Chinois attribuaient à la levure de riz rouge la capacité de favoriser une bonne circulation du sang et de soulager l'indigestion et la diarrhée.

 

Inhibe la synthèse du cholestérol


C’est à partir d’extraits de XueZhiKang mis au point et brevetés par un professeur de l'université de Pékin dans les années quatre-vingt qu’ont été réalisées les premières recherches démontrant l’effet hypocholestérolémiant de la levure de riz rouge. Dix ans plus tard, la levure de riz rouge est introduite en Amérique du Nord comme supplément alimentaire ayant la propriété de faire baisser les taux de cholestérol sanguin.

Ce supplément, appelé Cholestin et fabriqué par un laboratoire indépendant, Pharmanex, obtient rapidement la faveur du public en raison de son efficacité et de son prix, beaucoup moins élevé que celui des statines de synthèse qu’il remplace avantageusement. Une véritable guerre commerciale et réglementaire s’engage alors. Elle oppose le petit laboratoire aux compagnies pharmaceutiques produisant les statines de synthèse et à la Food and Drug Administration (FDA) américaine, chargée de réglementer la commercialisation des médicaments. En 1998, la FDA interdit la vente du supplément. En 1999, un juge fédéral renverse la déci- sion de la FDA, mais, en 2000, un juge de la cour d'appel de Denver renverse ce dernier jugement en déclarant que tout supplément de levure de riz rouge est sujet à la loi sur les médicaments. De guerre lasse, Pharmanex abandonnera la fabrication de son produit à base de levure de riz rouge. En Occident, on n’a plus trouvé, pendant longtemps, de levure de riz rouge.

 

Seule la levure de riz rouge asiatique est efficace

En Asie cependant, trois suppléments normalisés sont toujours proposés en vente libre. En Chine, l’un d’entre eux, commercialisé sous le nom de Xuezhikang par Beijing WBL University Biotech Co, est approuvé en tant que Chinese Proprietary Medicine par les autorités médicales, ce qui signifie que sa teneur en principes actifs (les monacolines et, plus précisément, la lovastatine) est garantie, qu'il répond à certains critères de fabrication, d'innocuité, d'étiquetage et de suivi des effets indésirables.

Cette levure, fabriquée en Chine, est aujourd’hui importée et conditionnée en France. Elle est standardisée - ce qui signifie qu’elle est suffisamment concentrée en principes actifs - avec 10 % demonacolinesdont 1 à 3 % de lovastatine.

 

Quatre gélules pour inverser la tendance

En cas d’hypercholestérolémie (taux de mauvais cholestérol LDL trop élevé et rapport LDL/HDL supérieur à 3,55), prendre 3 à 4 gélules par jour juste avant les repas. Associée à une hygiène alimentaire adaptée et à la prise d’huiles de poissons titrées à 18 % d’EPA et 12 % de DHA (deux acides gras essentiels dont la consommation régulière limite l'excès de cholestérol), la levure de riz rouge permet d’inverser la tendance assez rapidement.

 

Incompatible avec le pamplemousse

  • Il faut impérativement espacer la prise de levure de riz rouge et la consommation de jus de pamplemousse d'au moins deux heures. Car l’assimilation de l’une bloque celle de l’autre. Il en résulte la fabrication de toxines dont l’accumulation peut entraîner des syncopes.
  • Les effets indésirables sont rares et limités à des troubles gastriques anodins (à éviter en cas de gastrite préexistante). Attention, en cas d’utilisation prolongée (le traitement ne doit pas excéder deux ou trois mois), il peut arriver que la levure rouge cause une fatigue musculaire.

Pour en savoir plus lisez l'article sur le cholestérol chez alternativesante.fr

Où se procurer de la levure de riz rouge

La Vie Naturelle

 Tél. : 0 800 404 600

Site : www.la-vie-naturelle.com

 

À écouter sur Radio Médecine Douce :

À lire :

 



À écouter sur Radio Médecine Douce :