• La bromélaine pour stopper l'inflammation

La bromélaïne, un anti-inflammatoire puissant

Extraite de la tige de l’ananas, la bromélaïne fait partie de ces remèdes "tout terrain" de la médecine naturelle qui ont de multiples propriétés et apportent un grand soulagement sans coûter une fortune. Elle est capable de faire disparaître en quelques heures une douleur musculaire ou articulaire même si elle est intense.


Les propriétés de cette enzyme protéolytique sont très nombreuses, qu'il s'agisse de résorber plus rapidement oedèmes et ecchymoses, de problèmes digestifs, d'antibiorésistance ou d'aide en cas de cancers. Nous nous interessons ici plus spécifiquement à son effet sur la douleur et l'inflammation. Dans une des études cliniques consacrées à cet usage, publiée en 2002, tous les participants ont ressenti une diminution significative de la douleur qu’ils ressentaient au genou après avoir pris de la bromélaïne pendant quelques jours. L’action antidouleur et anti-inflammatoire de la bromélaïne est également efficace sur les douleurs tendinomusculaires.

On la recommande après une opération ou une blessure car elle accélère la disparition des ecchymoses. Toutes les inflammations sont concernées c’est-à-dire toutes les affections qui finissent en "ite" (arthrite, sinusite, colite...). On l’emploie également dans le traitement pour diminuer la production de mucus, pour améliorer la digestion, pour soulager les ulcères.

Cette enzyme protéolytique est vendue en pharmacie sous le nom d’Extranase. Mais il faut en absorber de telles quantités qu’on se lasse vite d’acheter deux ou trois boîtes par semaine.

On peut également la trouver sous une forme plus concentrée mais il faut alors prendre garde que ce soit en gélules gastrorésistantes, sinon une grande partie de son efficacité sera perdue.

Carnet d'adresse

Bromélaïne 400 mg (chaque gélule équivaut à 26 Extranase) en gélules gastrorésistantes

À lire :

"Bromélaïne : l’enzyme "couteau suisse" des traitements naturels"

 

 

 


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com