Vaccin contre l’hépatite B et consorts : le complot se généralise

On parle beaucoup ces temps-ci de médicaments à scandale. Mais pas un mot sur les vaccins alors que l’Agence du médicament (AFSSAPS) relève plus de 3 000 cas d’accidents graves post-vaccinaux rien que pour l’hépatite B, mais ne fait rien… comme pour le Mediator.

Rappelons que, de 1999 à 2006, ont été répertoriés 1 396 cas d’affections démyélinisantes centrales dont 1 174 scléroses en plaques. Un certain nombre de ces victimes est décédé des suites de leur maladie. En sus, il a été trouvé de nombreux cas de syndrome de Guillain-Barré, de sclérose latérale amyotrophique (mortelle en trois ans), de lupus, de polyarthrite rhumatoïde, de thyroïdite, de thrombopénie, d’aplasie médullaire, plus de 500 cas de myofasciites à macrophages, et beaucoup d’autres pathologies atypiques invalidantes.

En dépit de cette hécatombe, l’AFSSAPS n’a jamais voulu lancer d’études sur les effets secondaires du vaccin anti-hépatite B et, comme pour le Mediator, les études officielles montrant l’innocuité du vaccin ont toutes été sponsoriséespar les firmes fabriquant le vaccin ! Alors que la justice française a reconnu diverses victimes, l’AFSSAPS se tait.

De son côté, le REVAHB ne cesse d’avertir dans le vide l’Ordre des médecins et les médias des relevés inquiétants de pharmacovigilance. (voir le site www.revahb.fr.)

On comprend mieux lorsqu’on apprend, par une note publiée le 19 février 2011, que le généreux Bill Gates, avec sa fondation eugéniste, vient de reconnaître que les vaccins sont faits pour stériliser et réduire la population mondiale. C’est lui qui l’avoue ! (voir http://www.youtube.com/watch?v=Wj41l9vbdqc).

Sachez braves gens que ce vaccin criminel est maintenant dissimulé en mélange dans le vaccin hexavalent sans que les parents s’en doutent ! Et que, selon des sources officieuses mais sûres, les bébés sont vaccinés en douce à la naissance dans des maternités de CHU avec un mélange de huit vaccins dont le Gardasil (!)… et probablement l’hépatite B. Voilà pourquoi on fait la guerre à l’accouchement à domicile !


À lire :

  • notre hors série de Pratiques de Santé : "HÉPATITES"