Diabétiques : encore un médicament dangereux !

La saxagliptine, commercialisée en France en 2010 sous le nom d’Onglyza, est un médicament destiné à améliorer le contrôle de la glycémie. Le plus souvent, elle est prescrite en seconde voire en troisième intention lorsque d’autres molécules ne parviennent pas à faire suffisamment descendre la glycémie : l’Onglyza est alors ajoutée au traitement. Déjà connue pour favoriser la survenue d’infections des voies aériennes supérieures et des voies urinaires, également réputée pour provoquer fréquemment des gastro-entérites, des vomissements et des maux de tête, il apparaît qu’Onglyza expose aussi certaines personnes à des réactions allergiques sévères pouvant entraîner la mort ou à une pancréatite aiguë !

Aussi, si vous avez déjà présenté une ou plusieurs des manifestations allergiques suivantes : eczéma, urticaire, asthme, allergie alimentaire ou médicamenteuse, angiœdème (dont l’œdème de Quincke), réaction anaphylactique, avertissez votre médecin car vous êtes certainement plus à risque de faire un accident d’hypersensibilité à l’Onglyza.

D’autre part, si malgré tout, ce produit vous est prescrit et que vous présentiez des douleurs abdominales qui, à la différence d’une gastro-entérite, durent et s’aggravent, consultez au plus vite, car cela peut être le début d’une pancréatite. l

Bristol-Myers Squibb/AstraZeneca EEIG, Lettre d’information aux professionnels de santé, mars 2012.

 

 

À lire :

À écouter sur Radio Médecine Douce :