Un dernier coup de Lyme

Suite et fin du procès-fleuve en première instance du traitement sur la maladie de Lyme, que nous avons suivi pour vous depuis le début. Et la sentence est tombée. Viviane Schaller a été condamnée à neuf mois de prison avec sursis pour escroquerie. Elle devra de plus verser 280 820 euros à la Sécu au titre des dommages et intérêts et 4 000 euros de frais de justice (le fameux article 700). Elle a été jugée coupable d’appliquer systématiquement deux tests pour détecter la maladie de Lyme chez ses patients. Quant à Bernard Christophe, concepteur et producteur du Tic-Tox, il prend aussi neuf mois de prison avec sursis pour exercice illégal de la profession de pharmacien, et devra en outre verser 10 000 euros à l’ordre des apothicaires, bien qu’il ait toujours soutenu que son traitement contre les symptômes de la maladie de Lyme n’était pas un médicament, mais un « simple » complément alimentaire.

Les avocats des deux accusés ont évidemment annoncé leur intention de faire appel de ce jugement, prononcé le 13 novembre dernier, en mettant notamment en avant que l’accusation d’escroquerie est farfelue. Quant à Me Catherine Faivre, défendant les intérêts de Bernard Christophe, elle déplore la disproportion des peines prononcées : « Il n’y a aucune victime du Tic-Tox, aucun préjudice et pourtant le tribunal ordonne des dommages et intérêts comme si quelqu’un s’était plaint. »

De notre côté, les seules plaintes que nous avons reçues à la rédaction sont celles de nos lecteurs, déplorant ne plus trouver le Tic-Tox qui les soulageait.

Rappelons donc l’adresse où vous procurer ce complément alimentaire : Anker Apotheke (Haupstrasse 43, D-77694, tél. : 0049 78 51 23 97), Hanauerland Apotheke (Haupstrasse 123, D-77 694, tél. : 0049 78 51 23 42).