L’endométriose est une affection gynécologique fréquente qui perturbe le fonctionnement global de l’organisme et engendre souvent des problèmes d’infertilité. D’origine mystérieuse, elle est souvent difficile à diagnostiquer. Un traitement naturel existe visant à soutenir plusieurs fonctions de l’organisme, notamment la régulation hormonale.

La spasmophilie et la tétanie sont deux troubles fonctionnels en relation avec une perturbation de l’équilibre calcium-magnésium-phosphore. Bien que certains auteurs les associent, il s’agit de phénomènes bien différents. Leur seul point commun est qu’ils entraînent une perturbation de la jonction neuromusculaire avec divers troubles.

La solution officielle préconisée en préventif et en curatif est la plus mauvaise de toute la panoplie. Il s’agit de comprimés d’iode visant à doper la thyroïde, celle-ci jouant un rôle majeur dans l’élimination de la radio-activité au sein de l’organisme. Mais ce dopage thyroïdien aboutit surtout à épuiser la glande, tout en ayant par ailleurs des limites peu performantes.

La thyroïde est un véritable chef d’orchestre. Les hormones qu’elle produit et déverse dans le sang, sous le contrôle de l’hypophyse, servent à réguler des fonctions essentielles de notre corps : la température corporelle et la consommation d’énergie, le rythme cardiaque et le système digestif. Elle agit aussi sur le système nerveux (donc sur l’humeur), le tonus, la peau, les (...)

la zéolite vue en macrophoto

La zéolithe est un minéral naturel microporeux d’origine volcanique faisant partie de la famille des aluminosilicates hydratés. Son réseau cristallin est caractérisé par une structure spatiale (...)