Diabétiques : encore un médicament dangereux !

La saxagliptine, commercialisée en France en 2010 sous le nom d’Onglyza, est un médicament destiné à améliorer le contrôle de la glycémie. Le plus souvent, elle est prescrite en seconde voire en troisième intention lorsque d’autres molécules ne parviennent pas à faire suffisamment descendre la glycémie : l’Onglyza est alors ajoutée au traitement. Déjà connue pour favoriser la survenue d’infections des voies aériennes supérieures et des voies urinaires, également réputée pour provoquer fréquemment des gastro-entérites, des vomissements et des maux de tête, il apparaît qu’Onglyza expose aussi certaines personnes à des réactions allergiques sévères pouvant entraîner la mort ou à une pancréatite aiguë !

Aussi, si vous avez déjà présenté une ou plusieurs des manifestations allergiques suivantes : eczéma, urticaire, asthme, allergie alimentaire ou médicamenteuse, angiœdème (dont l’œdème de Quincke), réaction anaphylactique, avertissez votre médecin car vous êtes certainement plus à risque de faire un accident d’hypersensibilité à l’Onglyza.

D’autre part, si malgré tout, ce produit vous est prescrit et que vous présentiez des douleurs abdominales qui, à la différence d’une gastro-entérite, durent et s’aggravent, consultez au plus vite, car cela peut être le début d’une pancréatite. l

Bristol-Myers Squibb/AstraZeneca EEIG, Lettre d’information aux professionnels de santé, mars 2012.

 

 

À lire :

À écouter sur Radio Médecine Douce :

 


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com