L’air des crèches n’est pas sain

Du benzène, du formaldéhyde, des phtalates… c’est ce qu’a découvert l’Association Santé Environnement France (ASEF) en étudiant l’air intérieur de neuf crèches dans différentes régions de France. Plus inquiétant, les quantités trouvées sont souvent supérieures aux taux réglementaires fixés par l’Organisation mondiale pour la santé, au-delà desquels il y a un risque sanitaire.

C’est notamment le cas pour le benzène, qui peut entraîner des leucémies et des lymphomes chez les enfants, ainsi que pour le formaldéhyde. On retrouve ce polluant dans les linoléums, les meubles en bois aggloméré, il est cancérogène.

Les enfants gardés en crèche y passent facilement entre 8 et 9 heures par jour...

 

À lire

Polluants chimiques, enfants en danger : alertez les bébés…

Les jeunes enfants sont particulièrement sensibles aux polluants présents dans l’environnement. Dans cette seconde édition, Anne-Corinne Zimmer fait le point sur les dernières études scientifiques sur ces substances toxiques que l’on trouve aussi bien dans la nourriture, l’air, le mobilier, etc. Un livre clair et précis qui aide à adopter de nouvelles attitudes pour un peu mieux protéger les futures générations.

« Polluants chimiques, enfants en danger », d’Anne-Corinne Zimmer. Éditions de l’atelier, 19 euros (18,05 euros sur amazon.fr).


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliquez sur un des liens ci-dessous.